Image par défaut

Philippe Szykulla

Profil sur Facebook, ou l’empathie sur un réseau social

Alors là ! Si j'avais voulu faire volontairement mon intéressant, je n'aurais pas eu mieux ! Si on pouvait me suivre, en délire, sur un article dénonçant la faim dans le monde, la pollution et le réchauffement climatique, la guerre et l’indifférence, bref tous les sujets à la mode qui me préoccupent, je n'aurais engrangé, au maximum, que de deux ou trois acquiescements de clic de souris...