Liu Xiaobo, nouveau symbole de résistance

LiuLiu Xiaobo vient d’obtenir le prix Nobel de la paix alors qu’il est emprisonné en Chine pour avoir publié la charte 08 lors des jeux olympiques derniers :

« Cette année est celle du centenaire de la constitution chinoise, elle est également le soixantième anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme, le trentième anniversaire de l’apparition du «Mur de la démocratie» et le dixième anniversaire de la signature par la Chine du Pacte international des droits civiques et politiques des Nations Unies. Après avoir fait la longue expérience d’une situation désastreuse en matière de droits de l’homme et de difficiles luttes, le peuple chinois se rend compte plus clairement chaque jour que la liberté, l’égalité et les droits de l’homme sont des valeurs universelles de l’humanité ; et que la démocratie, la république et un gouvernement constitutionnel sont le cadre fondamental d’un système politique moderne. Une « modernisation » qui s’éloigne de ces principes universels et de ces éléments fondamentaux revient à dépouiller les gens de leurs droits, à dégrader les rapports humains, à supprimer la digne lutte des hommes contre le malheur. Dans quelle direction la Chine du 21e siècle ira-telle ? Continuera-t-elle une « modernisation » dont la caractéristique est que ceux qui la dirigent menacent les droits des autres, ou bien, en reconnaissant ces valeurs partagées et universelles, en se fondant dans ce courant commun de civilisation, va-t-elle bâtir un système de gouvernement démocratique ? C’est un choix qu’on ne peut se passer de faire. »

Liu Xiabo est le nouveau symbole de la lutte pour que tous les hommes soient égaux en droit, au milieu de milliers, de millions d’autres privés de cette liberté.

Dès qu’une pétition « sérieuse » sera lancée, vous trouverez un lien dans cet article. Si vous en avez connaissance, transmettez-moi le lien et je le posterai.

Default image
Philippe Szykulla