Megaupload is down : échec mais pas mat ?

mega

Megaupload : si vous lisez cet article c’est que vous savez à quoi correspond ce nom, premier hébergeur de données et 13ème site le plus visité dans le monde. Voici un fake qui dis bien combien Megaupload est porteur ! L’adresse de cette page est maintenant indisponible, mais d’autres viendront, et peut-être un véritable message de Kim Dotcom, son fondateur.

 

Des vertus culturelles et pédagogiques

Beaucoup ont été des consommateurs intéressés, d’autres avertis, comme Anne-Sophie Faivre Le Cadre qui dit sur le Plus du Nouvel Observateur :

Je tire donc mon chapeau à Megaupload, qui m’aura fait découvrir Capra, Pabst, Fritz Lang, Fellini, Orson Welles, Chabrol, et tant d’autres magiciens du septième art. Repose en paix, géant du streaming, et reviens-nous vite. »

Ma fille a perfectionné son anglais en regardant les séries en VO sous titrées, streaming aidant. Comment lui aurait-il été possible de progresser de manière aussi ludique et spontanée ? Et elle n’est pas la seule.

Les chiffres fournis par le FBI et repris par Numerama donnent une idée de ce qu’était Megaupload :

  • 150 millions d’inscrits (et moi et moi et moi…)
  • 50 millions de visiteurs par jour.
  • 175 millions de dollars de recettes depuis 09/2005 (25 millions dans la pub et 150 millions avec les abonnements premium)
  • 110 millions de dollars reversé entre 2006 et 2011 sur un compte PayPal (utilisé pour payé les fournisseurs)
  • 42 millions de dollars juste pour la pomme de Kim Dotcom
  • 25 péta-octets de données hébergées chez Carpathia Hosting, sur plus de 1000 serveurs dont 525 à Ashburn, en Virginie
  • Des serveurs en France accessibles via le fournisseur de transit Cogent
  • 630 serveurs hébergés par l’hébergeur néerlandais LeaseWeb
  • Une facture d’hébergement de serveurs et de bande passante de 65 millions de dollars depuis 2005
  • 30 employés répartis dans 9 pays

Il est inconcevable que le leader du secteur n’ait pas pris ses précautions. Alors attendons de voir si les serveurs positionnés dans des pays inaccessibles au FBI pourront être utilisés.

Default image
Pascaga